0:00/???
  1. BadAss

De l'enregistrement Bad Ass

À votre prix

BadAss

Téléchargement de morceau

Veuillez choisir votre prix : C$ CAD (0,99 C$ ou plus)

Veuillez payer un minimum de 0,99 C$.

En rupture de stock

Paroles

Comment c'qui va le fou, salut mon gros
J'te donne un peu d'mes nouvelles
Et tu peux lire ce petit mot
Ou bien le crisser aux poubelles
Le temps est doux ca sent l'été
Le parfum de femme et les trottoirs mouillés
Me ramène à c'qu'on était
Basile-Routier et l'école De La Paix
Tu m'as perdu ou j't'ai abandonné
Honnêtement j'm'en rappelle plus
Et c'était peut-être nos meilleurs années
On le saura le moment venu
M'en veux-tu toujours pour ta blonde dans salle de bains
Si j'avais su qu'un jour tu lui demanderais sa main.
Ya de ces vieilles photos, celles qu'on ose même plus sortir
Coins jaunis, couleur rétro, le gars dans le fond c't'un vieux souvenir
D'une époque ou tout semblait être à porté de mains
Pour de fringants jeunes épais sans avenir ni lendemain
Qui sifflaient les quilles labatt en arrière d'la piscine municipale
Et se fumaient une carotte de bat pour dégueuler su'l terrain de balles
Bien avant la MD et la poudre su'l comptoir
J'te parle d'un temps ou la bière était notre seul trésor
Q'on essayait d'échanger contre des pétards Black Cat
Aux bums du quartier avec leur t-shirt de Sabbath
Avoir du temps, toute une vie devant soi et être si pressé de la scrapper
J'me rappel les rides de bike et les trails dans l'bois
Les cabanes de plywood avec le porn sous le sofa
Les fins d'semaine au chalet, le vieux 4 roues et les débarques
Espionner ta voisine les seins à l'air su'l bord du lac
Voler d'la Old Milwaukee's best au grand -père quand y dors
Écouter le best of Guns n roses et faire du air guitar
Sous le lampadaire du terrain de Camping
Pourquoi est-ce qu'il y avait un osti de lampadaire sur ton terrain d'camping
Peut-être pour attirer les moustiques, Éclairer nos roulages de splifs
Comparer nos p'tits dicks, graver au couteau la table de picknick
Se sentir Bad ass
Se sentir Bad ass
Des jokes de queues et se prendre autant au sérieux
Une armes dans la main et j'aurais pu enlever une vie
Les mêmes mains sans poiles qui ont encore rien touché, encore rien battit
Jamais connu la peau d'une femme, juste cacher mes joues pleins de larmes
Ti gars violent que s'acharne à vouloir sauver le mariage foutu de ses parents
Tripotter une fille au bal de finissant
Avoir une branlette dans l'autobus
Prier pour ne plus être un p'tit minus
J'ferai toujours du Skate, est-ce qu'on y croyait vraiment
Si j'pop 3 marches c'est clair que jme retrouve su'l flanc
Comme un gros criss de thon blanc
Fait pour la mer et s'asphixiant
J'me lève le matin et si tu savais c'que ca me prend
Pour me faire et café et avoir le souffle moins raclant
C'était quand même sua coche à 16 ans
Les ballades dans la Corolla d'la mère
J'avais crèpé ma Tornade sua banquette arrière
Les Civic monté, muffler percé, P-flow, vitre teinté
Tombait en avalanche sur tes bancs rasing mon p'tit change
Dans le parking du Mc Do, plus dangereux qu'les ruelles glauques
J'me souviens du poivre de cayenne dans les yeux d'mon bro
P'tit criss qui se voyait gros, little guy qui se pensait fly
Comme l'autre jaloux sua terrasse d'la Ripaille
C'est clair que j'n'étais pas de taille
Un gros 130 livres mouillé avec mon t-shirt d'Xzibit I was the shit
Quand j'y repense on a quand-même bien fait ça
Quelques bagarres, nez fendu, oeil au beurre noir
Mais y fallait que jeunesse se fasse et qu'on laisse la place
À nos vies d'adultes, comment ça s'passe de ton bord
Grattes-tu toujours d'la guitare
Ici le scotch se vide comme les yeux racontent les brosses solides
La job nous occupe en hiver, les femmes on essai de satisfaire
Et l'homme dans le miroir j'le reconnais plus
Passe donc faire un tour m'semble qu'on est dû